Une coopération renforcée avec Grand Lac

photo de l'action : Une coopération renforcée avec Grand Lac
photo de l'action : Une coopération renforcée avec Grand Lac

Depuis avril 2014, les agglomérations de Chambéry métropole – Cœur des Bauges et Grand Lac nourrissent des échanges réguliers et constructifs.

 

À travers ce dialogue, les deux agglomérations voisines se sont accordées sur la nécessité de dépasser les frontières administratives et de coopérer dans l’intérêt d’un bassin de vie commun.

 

Une convention cadre fixant 6 domaines de coopération techniques, approuvée fin juin 2015, poursuit un double objectif :

 

>>> Optimiser la gestion des services publics sur les deux territoires
>>> Mutualiser et amplifier les capacités d’action à l’échelle d’un même bassin de vie

 

Ces domaines de coopération concernent aussi bien le tourisme, le développement économique, la gestion du cycle d’eau, les transports, les déchets, les gens du voyage, la politique de la ville, le développement durable..

 

Il s’agit d’une démarche volontariste dans un contexte de mutations institutionnelles (fusion des Régions, création des métropoles de Lyon et Grenoble).

 

L’exemple le plus parlant de cette coopération est la création de Chambéry – Grand Lac économie qui est depuis le 1er juillet 2017, le seul contact des entreprises qui souhaitent se développer ou s’installer sur notre bassin de vie.

 

Tous les sujets ne peuvent être traités via cette convention (à l’image d’une meilleure connexion des réseaux de bus). C’est pour cette raison que Chambéry métropole – Cœur des Bauges pousse la fusion complète de nos deux agglomérations d’ici les prochaines élections municipales de 2020. Une question de bon sens.